Des baisses d'impôts pour tous

Une baisse d’impôt de 1,7 G$ par année pour 4,6 millions de Québécois et Québécoises

2,8% à 0,6%
La croissance économique de 2022 à 2023

2,1% en moyenne
Croissance annuelle des dépenses

1,4%
Progression du PIB en 2024

Pas de récession prévue

5G$ Déficit 2022-2023
4G$ Déficit en 2023-2024

2027-2028
Retour à l’équilibre budgétaire

Santé

5,6G$ pour rendre le réseau de la santé plus performant et plus humain

3G$ pour le rendre plus efficace et flexible pour la population
710M$ pour améliorer les soins et services de santé par des changements structurels et durables
60M$ pour améliorer l’efficacité du réseau et créer Santé Québec.
  • 3G$ pour le rendre plus efficace et flexible pour la population:
    • 2,2G$ pour adapter le secteur de la santé aux réalités postpandémies:
      • Pérenniser la nouvelle approche développée pour la vaccination et le dépistage, en élargissant sa portée vers d’autres services de première ligne;
      • Actualiser le plan des mesures d’urgence ainsi que l’approvisionnement en EPI;
      • Réduire la liste d’attente pour les chirurgies.

 

  • 710M$ pour améliorer les soins et services de santé par des changements structurels et durables:
    • 395M$ pour ouvrir 23 nouvelles cliniques d’accès à la première ligne et ajouter des infirmières praticiennes spécialisées et d’autres professionnels en première ligne;
    • 146,2M$ pour développer la plateforme « Votre Santé » pour faciliter la prise de rendez-vous;
    • 125M$ pour instaurer un service de transport médical par hélicoptère;
    • 44,1M$ pour améliorer la prise en charge de patients atteints de maladies rares ou chroniques.

 

  • 60M$ pour améliorer l’efficacité du réseau et créer Santé Québec.

Environnement

1,4G$ pour la mise en œuvre du Plan pour une économie verte

Des initiatives totalisant 1 G$ sur cinq ans en environnement, notamment : pour protéger la biodiversité, nos ressources en eau, et favoriser les bonnes pratiques environnementales;
1,4 G$ de budget additionnel pour le Plan de mise en œuvre 2023-2028 du Plan pour une économie verte;
9 G$ sur 5 ans consacrés à la lutte contre les changements climatiques.

Air, changements climatiques et énergie

  • 30 M$ sur trois ans pour soutenir les entreprises qui développent et commercialisent des technologies propres, et effectuer des appels à projets visant à favoriser l’adoption des technologies propres et de pratiques écoresponsables ainsi que la mise en place d’initiatives d’économie circulaire; 
  • 32 M$ sur trois ans afin de favoriser des projets de production de biogaz et d’encourager la conversion de produits pétroliers plus polluants vers le gaz naturel. 

 

Eau

  • 519,7 M$ sur cinq ans pour la protection de l’eau et la sécurité des barrages:
    • 500 M$ pour appuyer la création du Fonds bleu, dont une partie sera financée par la redevance exigible pour l’utilisation de l’eau:
      • De cette somme, 429,9 M$ pour mettre en œuvre des initiatives du futur Fonds bleu et 70,1 M$ pour poursuivre la Stratégie québécoise de l’eau;
      • Le Fonds bleu visera à protéger la ressource en eau en finançant des mesures de gestion de l’eau dans les domaines de l’utilisation durable, équitable et efficace des ressources en eau, du contrôle et de la prévention des inondations, de la conservation des écosystèmes aquatiques ainsi que de la gouvernance de l’eau;
      • Plusieurs initiatives de gestion de l’eau ont été identifiées, telles que l’acquisition et l’analyse de données sur l’état des ressources en eau et l’accompagnement des usagers de l’eau dans les régions de la Montérégie, de l’Estrie et du Centre-du-Québec;
      • D’autres mesures à financer par le Fonds bleu seront déterminées progressivement lors de consultations qui seront entreprises par le ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs au cours de l’année 2023; 
    • 19,7 M$ pour soutenir la mise aux normes de barrages municipaux.

 

Matières résiduelles

  • 23,2 M$ sur deux ans pour encourager les pratiques agroenvironnementales;
  • Moduler et augmenter pour la première fois depuis sa mise en place en 1999 le droit sur les pneus neufs afin d’assurer le financement à long terme du Programme québécois de gestion des pneus hors d’usage (revenus supplémentaires de 64,6 M$ sur cinq ans).

Sols et eaux souterraines

  • 10 M$ sur deux ans pour la mise en œuvre d’initiatives favorisant l’acceptabilité sociale des projets dans la filière des minéraux critiques et stratégiques.

 

Biodiversité

  • 443,4 M$ sur cinq ans pour mettre en œuvre le Plan nature 2030, conformément à l’engagement pris par le Québec dans la foulée de la COP15 d’atteindre la prochaine cible mondiale de conservation de 30 % du territoire d’ici 2030:
    • Mise en place de mesures pour favoriser l’accès de la population à la nature (création de nouvelles aires protégées et de conservation en territoire nordique et en accélérant la procédure de conservation de milieux naturels);
    • Agir contre les menaces qui pèsent sur la biodiversité (mise en place de mesures de lutte contre les espèces exotiques envahissantes et de plans de rétablissement des espèces menacées et vulnérables);
    • Appuyer le leadership autochtone en conservation de la biodiversité́ (soutenir la réalisation de projets visant la transmission, la collecte ou l’encadrement du partage des savoirs autochtones par les communautés);
    • 16,5 M$ sur trois ans pour soutenir la création de trames vertes et bleues par les municipalités, un réseau structuré de milieux naturels aménagés. 

Éducation

2,3G$ de dollars sont prévus au total d’ici 2027-2028 pour développer le potentiel des jeunes

1,5G$ pour aider les jeunes à réussir
88M$ pour faire bouger les Québécois
717,4M$ sur 5 ans pour favoriser l’accès, la persévérance et la diplomation aux études supérieures
  • 1,5G$ pour aider les jeunes à réussir
    • 789,3M$ sur 5 ans pour accroître la persévérance scolaire:
      • 448,5M$ sur 5 ans pour rehausser le niveau de littératie et de numératie des jeunes;
      • 66,3M$ sur 5 ans pour accompagner les élèves ayant des besoins particuliers;
      • 106,4M$ sur 5 ans pour soutenir la réussite et le bien-être des élèves;
      • 168,1M$ sur 5 ans pour favoriser l’accès aux projets pédagogiques particuliers et valoriser la culture et la citoyenneté québécoise.
    • 240,2M$ sur 5 ans pour améliorer la performance du réseau scolaire: 
      • 173,7M$ sur 5 ans pour soutenir l’accès aux données et la transformation numérique;
      • 66,5M$ sur 5 ans pour accroître l’efficience du réseau et du ministère de l’Éducation.
    • 267,5M$ sur 5 ans pour rendre la formation professionnelle plus attrayante et contrer la pénurie de main-d’œuvre:
      • 200M$ pour moderniser la formation professionnelle pour la rendre plus attrayante et pour favoriser la réussite;
      • 67,5M$ pour contrer la pénurie de main-d’œuvre en éducation.
    • 208M$ pour accélérer l’entretien du parc immobilier scolaire (ce montant s’ajoute aux 267 M$ annoncés dans le budget 2022-2023 pour entretenir et réparer les bâtiments scolaires):
      • 8 M$ sur deux ans pour intégrer l’outil de gestion des infrastructures aux pratiques: 
      • 200 M$ sur 5 ans pour entretenir les écoles. 

 

  • 88M$ de dollars pour faire bouger les Québécois:
    • 72,7M$ pour augmenter la pratique du loisir, du sport et de l’activité physique et améliorer leur accessibilité;
    • 13M$ pour renforcer la protection de l’intégrité dans le loisir et le sport;
    • 2,7M$ en 2023-2024 pour poursuivre le développement du Sentier national au Québec.

 

  • 717,4M$ sur 5 ans pour favoriser l’accès, la persévérance et la diplomation aux études supérieures:
    • 350,8M$ pour soutenir financièrement les étudiants; 
    • 275,6M$ pour améliorer la diplomation en enseignement supérieur;
      • 36,5M$ pour améliorer la reconnaissance des acquis et des compétences; 
      • 15,5M$ pour favoriser la réussite et la maîtrise du français; 
      • 33,6M$ uniquement en 2022-2023 pour augmenter la taille des cohortes en médecine pour les prochaines années; 
      • 100M$ pour combler les besoins d’espace par des locations immobilières; 
      • 70M$ pour accueillir davantage d’étudiants internationaux dans les programmes d’étude en français; 
      • 20M$ pour rehausser les formations et les services dans les régions ;
      • 91M$ pour valoriser la culture de l’innovation en enseignement supérieur et soutenir l’adoption d’avancées technologiques;
        • 46M$ pour valoriser la culture de l’innovation et de la recherche; 
        • 45M$ pour soutenir la transition des ressources informationnelles vers l’infonuagique. 

Petite enfance

439,6M$ pour appuyer les familles

376,1M$ sur 5 ans pour fournir des services de garde éducatifs à l’enfance adaptés aux besoins des familles
63,4M$ pour soutenir les enfants vulnérables
  • 376,1M$ sur 5 ans pour fournir des services de garde éducatifs à l’enfance adaptés aux besoins des familles:
    • 331M$ pour convertir 5000 places de garde non subventionnées qui permettront à ces familles de bénéficier du prix actuel de 8,85 $ par jour;
    • 45,1M$ pour répondre aux besoins des familles; 
      • 16,2M$ sur 3 ans pour la prolongation jusqu’au 31 mars 2027 du montant forfaitaire de 3 500 $ pour le démarrage d’un service de garde en milieu familial.
    •  
    • 10,2M$ sur 4 ans pour assurer la qualité éducative dans les CPE;
    • 7M$ sur 5 ans pour l’implantation de services spécialisés en recrutement international de personnel éducateur au ministère de la Famille; 
    • 4,3M$ sur 5 ans pour assurer le suivi des besoins des parents pour les services de garde et le soutien à la parentalité;
    • 3,5M$ sur 5 ans pour poursuivre le soutien financier aux organismes qui assurent des services de surveillance d’élèves handicapés âgés de 12 à 21 en dehors des heures de classe;
    • 3M$ sur 2 ans pour un projet pilote dans les haltes-garderies communautaires visant à offrir un accompagnement aux familles dont les enfants ont des besoins spécifiques;
    • 0,9M$ sur deux ans pour poursuivre le soutien financier aux projets de garde durant la relâche scolaire et l’été et d’améliorer l’offre de camps de jour.

 

  • 63,4M$ pour soutenir les enfants vulnérables:
    • 57,5M$ jusqu’en 2026-2027 pour développer le réseau québécois des centres de pédiatrie sociale en communauté; 
    • 6M$ de 2026-2027 à 2027-2028 pour consolider les investissements aux organismes communautaires Famille. 

Aînés

2G$ sur 5 ans pour prendre soin des aînés et des personnes proches aidantes

963,5M$ pour intensifier l’offre de services de soutien à domicile
705M$ pour offrir un hébergement adapté aux besoins des aînés pour un milieu de vite de qualité
202,7M$ pour poursuivre les initiatives gouvernementales auprès des aînés et des personnes proches aidantes
124,6M$ pour offrir un accès gratuit à la vaccination contre le zona
Accroître le nombre de pharmaciens et de techniciens en milieu hospitalier;
565,4M$ pour soutenir les personnes les plus vulnérables
  • 963,5M$ pour intensifier l’offre de services de soutien à domicile:
    • Offrir des services à 34 000 personnes de plus entre 2023 et 2028;
    • Rehausser la prestation de services de soutien à domicile d’environ 13,8M d’heures entre 2023 et 2028;
    • Réduire le nombre de personnes en attente d’un premier de service de soutien à domicile de près de 9000 (19 000 à 10 000 entre 2023 et 2028).

 

  • 705M$ pour offrir un hébergement adapté aux besoins des aînés pour un milieu de vite de qualité:
    • 405M$ pour assurer la pérennité des services dans les résidences privées pour aînés (RPA);
      • 316M$ pour maintenir les services offerts aux aînés, notamment pour améliorer le mécanisme d’allocation directe à la clientèle en perte d’autonomie en RPA;
        • 200M$ pour améliorer le mécanisme d’allocation directe à la clientèle en perte d’autonomie en RPA;
        • 94,7M$ pour réviser le cadre d’intervention auprès des petites résidences;
        • 21,3M$ pour élargir le programme de transition salariale pour le personnel soignant en RPA;
      • 89 M$ pour prolonger de deux ans le programme d’aide financière pour l’installation de gicleurs dans les RPA;
    • 200M$ pour continuer le déploiement des maisons des aînés et des maisons alternatives;
    • 100M$ pour poursuivre l’harmonisation des CHSLD publics et privés.

 

  • 202,7M$ pour poursuivre les initiatives gouvernementales auprès des aînés et des personnes proches aidantes:
    • 106M$ afin de consolider les mesures pour favoriser le vieillissement actif des aînés;
    • 75,5M$ pour renforcer la lutte contre la maltraitance et promouvoir la bientraitance des aînés;
    • 21,2M$ pour bonifier le soutien aux personnes proches aidantes.

 

  • 124,6M$ pour offrir un accès gratuit à la vaccination contre le zona;
  • 565,4M$ pour soutenir les personnes les plus vulnérables;
  • 194M$ pour bonifier l’appui aux organismes communautaires oeuvrant dans le domaine de la santé et des services sociaux;
  • 211,2M$ pour accroître les services en santé mentale, en itinérance et en dépendance;
  • 50M$ pour créer de nouvelles places de répit pour les parents d’enfants handicapés;
  • 110,2M$ pour renforcer les soins et services pour les jeunes en difficulté.

Économie

887,6 M$ pour augmenter la productivité de l’économie québécoise sur cinq ans

413 M$ pour stimuler l’investissement du privé pour accélérer la croissance économique
272,7 M$ pour intensifier les efforts en innovation
201,9 M$ pour favoriser la croissance des entreprises, la numérisation et les exportations
  • 413 M$ pour stimuler l’investissement du privé pour accélérer la croissance économique:
    • 373 M$ pour mettre en place un nouveau congé fiscal des grands projets d’investissement sur cinq ans;
    • 40 M$ pour valoriser les terrains industriels pour l’accueil de projets d’envergure (À noter que 135,5 M$ sont prévus au Plan québécois des infrastructures 2023-2033 (PQI)).
  • 272,7 M$ pour intensifier les efforts en innovation dont: 
    • 100 M$ pour poursuivre le déploiement des zones d’innovation;
    • 55 M$ pour favoriser l’innovation dans les transports;
    • 12 M$ pour appuyer le secteur des sciences de la vie et des technologies médicales. 
  • 201,9 M$ pour favoriser la croissance des entreprises, la numérisation et les exportations;
    • 25 M$ sur 2 ans pour accroître les sommes disponibles au Programme de soutien à la commercialisation et à l’exportation. 

Développement régional

1,4 G$ sur 5 ans pour contribuer à la prospérité des régions

813,1M$ pour appuyer l’essor du secteur bioalimentaire
217,3M$ pour stimuler la vitalité économique régionale
153,1M$ pour assurer le développement et la mise en valeur de nos attraits touristiques
  • 813,1M$ pour appuyer l’essor du secteur bioalimentaire:
    • 615M$ pour poursuivre le financement de la Politique bioalimentaire;
    • 175M$ pour accroître l’autonomie alimentaire du Québec;
    • 15M$ pour soutenir les investissements agricoles à caractère durable;
    • Accroître les efforts visant à assurer le bien-être animal.

 

  • 217,3M$ pour stimuler la vitalité économique régionale:
    • Poursuivre le développement du territoire du Plan Nord;
    • Continuer la restauration du territoire nordique;
    • Appuyer le développement économique régional;
      • Soutien supplémentaire au Fonds locaux d’investissements, aux créneaux et pôles d’excellence et à la Fiducie du Chantier de l’économie sociale;
    • Assurer l’approvisionnement énergétique de certaines régions;
    • Sécuriser les approvisionnements en propane au Québec.

 

  • 153,1M$ pour assurer le développement et la mise en valeur de nos attraits touristiques:
    • 75 M$ pour soutenir le développement d’une offre touristique innovante, évolutive et durable;
      • 45 M$ pour prolonger le Programme d’appui au développement des attraits touristiques (PADAT);
      • 30 M$ pour bonifier le Programme d’aide à la relance de l’industrie touristique (PARIT);
    • 36 M$ pour maximiser les retombées touristiques partout au Québec sur trois ans;
      • 21 M$ pour permettre le renouvellement de l’entente avec l’Alliance de l’industrie touristique du Québec;
      • 15 M$ pour mettre en place une stratégie en tourisme d’affaires.

 

  • 108,7 M$ pour poursuivre les actions pour une meilleure connectivité;
    • 75 M$ sur deux ans pour déployer des initiatives dans la couverture cellulaire;
      • Réaliser des études nécessaires à l’atteinte des objectifs gouvernementaux en matière de connectivité;
      • Faire les premiers appels à projets pour améliorer la couverture cellulaire et convertir le réseau cellulaire à la technologie 5G.

Secteur forestier

128M$ sur 5 ans pour favoriser le développement du secteur forestier

98M$ pour augmenter le niveau d’investissement en travaux sylvicoles
20M$ pour poursuivre les efforts de protection des forêts contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette
10M$ pour soutenir la structure industrielle forestière des régions de l’Outaouais et des Laurentides
  • 98M$ pour augmenter le niveau d’investissement en travaux sylvicoles:
    • Réalisation de travaux sylvicoles;
    • Accorder aux entreprises forestières un accès aux secteurs ciblés par la construction de chemins multiusages en forêt publique;
    • Renforcer le réseau de production de plants forestiers des pépinières publiques.
  • 20M$ pour poursuivre les efforts de protection des forêts contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette.
  • 10M$ pour soutenir la structure industrielle forestière des régions de l’Outaouais et des Laurentides.

 

Habitation

1G$ pour l’abordabilité du logement

650M$ pour accroître et entretenir le parc de logements sociaux
350,7M$ sur 5 ans pour soutenir les Québécois face à la hausse des coûts pour se loger
  • 650M$ pour accroître et entretenir le parc de logements sociaux:
    • Construire 1 500 nouveaux logements abordables (sur 5 ans);
      • 1000 logements abordables;
      • 500 logements abordables en collaboration avec le secteur privé;
    • Appuyer la création de 450 logements financés par l’initiative pour la création rapide de logements;
    • 191,5M$ pour accélérer la réalisation de 3 300 logements AccèsLogis (en 2022-2023);
    • Mettre en place un projet pilote pour l’installation de logements modulaires répondants aux besoins du milieu de la santé;
    • Rénover le parc d’habitations à loyer modique (en 2023-2024).

 

  • 350,7M$ sur 5 ans pour soutenir les Québécois face à la hausse des coûts pour se loger:
    • 291,7M$ pour bonifier la composante logement du crédit d’impôt remboursable pour la solidarité;
      • Composante logement du crédit d’impôt remboursable pour la solidarité sera indexée au taux de 12,88% en juillet 2023;
    • 59M$ pour soutenir les ménages ayant besoin de se loger;
    • 53,2M$ pour accorder 2000 unités au programme Supplément de loyer;
      • 5,8M$ pour aider les municipalités et les offices d’habitation.

Main-d'œuvre

615,2M$ sur 6 ans pour faire face à la pénurie de main-d’œuvre

509,6M$ pour appuyer l’intégration socioéconomique des personnes immigrantes
105,6M$ pour soutenir les entreprises dans leur recherche de travailleurs
  • 509,6M$ pour appuyer l’intégration socioéconomique des personnes immigrantes:
    • Bonifier l’appui offert pour l’apprentissage du français;
    • Accélérer la reconnaissance des compétences des personnes immigrantes;
    • Promouvoir l’immigration en région pour répondre aux besoins du marché du travail;
    • Favoriser l’attraction et la rétention de travailleurs, notamment par l’accélération du traitement des demandes des travailleurs étrangers;
    • Soutenir la régionalisation et l’intégration au marché du travail des demandeurs d’asile.

 

  • 105,6M$ pour soutenir les entreprises dans leur recherche de travailleurs:
    • 100M$ en 2022-2023 pour appuyer la formation en entreprise dans le Programme de formations de courte durée (COUD).

Culture

649,3 M$ pour promouvoir et valoriser la culture québécoise ainsi que pour poursuivre la défense, la promotion et la valorisation de la langue française

561,4 M$ pour valoriser la culture québécoise
7,9 M$ pour valoriser la langue française
  • 561,4 M$ pour valoriser la culture québécoise: 
    • 415,4 M$ pour donner une nouvelle impulsion au développement culturel;
    • 95 M$ pour déployer la créativité et promouvoir le contenu culturel québécois dans l’univers numérique;
    • 51 M$ pour faire découvrir la culture québécoise et accroître la diffusion et l’accessibilité.

 

  • 7,9 M$ pour valoriser la langue française: 
    • 52,9 M$ pour assurer la mise en œuvre de la Loi sur la langue officielle et commune du Québec;
    • 27,5 M$ pour se doter d’un tableau de bord d’indicateurs gouvernementaux sur la situation linguistique au Québec et réaliser le suivi annuel des caractéristiques linguistiques de la population;
    • 7,5 millions de dollars pour appuyer la campagne nationale de défense, de promotion et de valorisation de la langue française au Québec. 

Autochtones

121M$ pour poursuivre le soutien aux Premières Nations et aux Inuits

71,2M$ pour renforcer les services offerts aux Autochtones et en faciliter l’accès
49,8M$ pour poursuivre l’aide au logement en milieu autochtone
  • Mise en valeur les minéraux du sous-sol québécois:

    • 10M$ pour assurer un développement harmonieux et responsable de la filière;
    • Renouveler le mandat de la Société d’investissement dans la diversification et l’exploration.

On s'écrit ?

Que vous ayez des besoins en affaires publiques, en relations gouvernementales ou en gestion de crise, nous avons des solutions. Pour découvrir l'ensemble de nos services, nous vous invitons à consulter notre site Web ↗.

Chez Catapulte, on s’efforce de vous tenir informé à propos des dernières actualités politiques fédérales et québécoises. Abonnez-vous à notre infolettre!

Subscription Form

Obtenez de l’information gouvernementale rapidement et, surtout, de façon succincte et conviviale.

Découvrez nos services ou contactez notre équipe: rendez vous sur le site Web de Catapulte communication.

arrow-up